Alerte urgente: agissez pour garantir un accès à des avortements légaux et sans danger au Rwanda

Egalité Maintenant vient de publier une alerte urgente au sujet d’un projet de loi récemment approuvé par les législateurs rwandais qui permet aux femmes d'interrompre une grossesse en cas d'inceste, de viol, de mariage forcé, ou si la grossesse constitue un risque pour la santé. Cependant, de contraignantes conditions préalables, en particulier celle exigeant d’une femme qu’elle obtienne une ordonnance du tribunal et l'approbation de deux médecins avant de pouvoir terminer une grossesse et celle permettant uniquement aux médecins de pratiquer des avortements, font que, pour de nombreuses femmes, il sera presque impossible d’accéder à un avortement sans risque. La plupart des femmes n'ont pas accès aux tribunaux ou aux médecins. Les soins médicaux sont assurés par des prestataires de soins de santé qualifiés. Des études ont montré que les infirmières et les sages-femmes diplômées sont aussi capables que les médecins de pratiquer des avortements sans danger. Si ces conditions préalables ne sont pas supprimées, de nombreuses femmes ne bénéficieront pas de cette loi. Le projet de loi est actuellement en attente de l’approbation du président rwandais Paul Kagame.

Egalité Maintenant soutient les efforts des organisations de défense des droits humains en Afrique qui demandent au président Kagame de supprimer les conditions préalables avant que le projet de loi n’entre en vigueur et, compte tenu de la pénurie de médecins au Rwanda, de permettre à d’autres prestataires de soins de santé qualifiés de pratiquer des avortements sans danger.

This action is no longer active. To view the current list of our active campaigns click here

Pour en savoir plus sur la campagne, cliquez ici :
http://www.equalitynow.org/fr/take_action/alerte_urgente_action_8